PRINTEMPS 1988

Le temps est venu de tout arrêter. J’ai la certitude que j’ai fait ce que je devais faire depuis 18 ans. Je n’ai plus « d’idée », plus d’élan. JE SUIS VIEUX.

Je rêve de vivre à la campagne, avoir une petite auberge, un lieu paisible pour finir mes jours.

Nous vendons le théâtre de la rue Sanguinet. Je m’installe à Grandes-Piles au centre Mauricie. ET VOILÀ QUE TOUT RECOMMENCE, TOUT CONTINUE.

De 1989 à 1991, je dirigeais un théâtre dans la salle paroissiale de Grande-Piles et de 1991 à 1996 j’aurai à nouveau, mon théâtre au Château Crête.

J’écrirai et je mettrai en scène une dizaine de spectacles. Nous donnerons plus de 500 représentations en 7 ans.

Le théâtre que je présente est bien sûr moins « avant-gardiste » que celui de L’Eskabel à Montréal mais ça reste toujours ma signature, faite de non-dits, d’images, de ralentis, de suggestions, de sensualité, de musique, de jeux vocaux, de chœur parlé et chanté, une écriture de mise en scène, de forme et de contenu qu’on ne retrouve pas habituellement en région.

À mon grand étonnement, les critiques et le public sont enthousiastes. VICTOIRE.

Oui, victoire d’une théâtralité ACTUELLE sur des formes théâtrales dépassées.

L’Eskabel, sans compromis, sans avoir flirté avec le conservatisme bourgeois et figé de L’Art, devient POPULAIRE.

AU FIL DES ANS
Andrée Poirier, Louise Blais et Bernard Lemieux

 

LA NOCE
LE VOYAGE ORGANISÉ
PLAISIRS D’AMOUR
CORALINA
MADAME IRMA
NOCES D’OR
    Scénario, texte et mise en scène de
    Jacques Crête
    Direction musicale : Suzanne Elliot

C’EST À TON TOUR LAURA CADIEUX
    d’après l’œuvre de Michel Tremblay

MONOLOGUES et CHANSONS
    de Clémence Desrochers

FERRÉ-BREL
avec Jacques Crête et Serge Le Maire

Les chanteuses Andrée Poirier et Louise Blais   
Le pianiste Bernard Lemieux